Rojbin assassinée : Il n’y a pas de mots pour exprimer notre chagrin et notre colère

Rojbin (Fidan Dogan)

Qui a osé assassiner Rojbin ? Il n’y a pas de mots pour exprimer notre chagrin et notre colère devant ce geste absurde et abominable.

Rojbin (Fidan Dogan), c’était un véritable soleil qui rayonnait au-delà de la communauté kurde.

Née il y a 28 ans dans la région kurde alevie de Maras (Turquie), elle est arrivée en France avec sa famille alors qu’elle était encore une petite fille et c’est donc avec cette double culture qu’elle a grandi. Très jeune, elle est devenue une militante passionnée de la cause kurde pour la défense des droits du peuple kurde.

Figure emblématique de la jeune femme kurde, moderne, luttant contre l’oppression turque mais aussi contre « l’oppression féodale », l’enfermement les femmes dans un état de soumission face à l’autorité machiste et patriarcale, Rojbin était pour cette cause aussi, une avocate souriante mais ferme, et totalement engagée. Sa force de conviction était la seule arme qu’elle savait manier avec élégance et efficacité.

Rojbin était une personnalité qui, en tant que directrice du Centre d’Information du Kurdistan (CIK), était une véritable ambassadrice des Kurdes et un relais utile auprès de tout le mouvement associatif, de la presse, des personnalités politiques et des cabinets ministériels. C’est sans doute l’un des motifs de ce meurtre : il fallait faire taire cette voix qu’on pouvait difficilement taxer de « terroriste ».

C’était notre amie à tous.

André Metayer

Posté par Adil Kurdî le jan 12 2013. inséré dans Français, Jin û Jiyan, Rojev. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Les commentaires et les pings sont actuellement fermés.

Les commentaires sont fermés

Connexion | rojbasvarto